Cellulite

Les informations sur la scintigraphie peuvent intéresser des ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

SCINTIGRAPHIE

Scintigraphie pulmonaire, Osseuse, Rénale, Injection au Thallium
Scintigraphie Cardiaque, Cérébrale, Cerveau, Myocarde, Estomac, Femme enceinte

 


 

Scintigraphie : Définition

La scintigraphie est un examen médical qui consiste à explorer le corps humain en vue de contrôler son fonctionnement ou de détecter des anomalies non visibles par d’autres examens. Technique moderne, utilisée en médecine nucléaire, la scintigraphie est une méthode inoffensive et indolore qui permet également de fixer le traitement le mieux adapté pour le patient.

Principe et domaines de la scintigraphie

La scintigraphie a un champ d’application très vaste. Avec cette méthode d’imagerie médicale, il est possible d’évaluer le fonctionnement de différents organes qui peut être résumé de la façon suivante :

  • Scintigraphie dynamique des reins pour déterminer la fonction rénale d’un patient présentant de multiples maladies
  • Scintigraphie statique de la glande thyroïde pour contrôler l’activité fonctionnelle des nodules
  • Scintigraphie des glandes parathyroïdes
  • Scintigraphie osseuse pour déceler des maladies oncologiques suspectes
  • Scintigraphie des poumons
  • Scintigraphie de tissu myocardique
  • Scintigraphie de système lymphatique

Description d'une scintigraphie

La scintigraphie se déroule en plusieurs étapes.

Avant l’examen, on injecte au patient un produit pharmacologique radioactif, dont la quantité varie en fonction de l’organe à ausculter ou du système à étudier ainsi que du type d’examen à effectuer (une dose plus élevée est requise pour l’examen des os, du cœur et du cerveau).

La radiation est comparable à celle reçue lors des autres examens radiologiques et reste inoffensive car le produit est rapidement éliminé par le corps. Par ailleurs, il convient de noter qu’il n'y a eu aucune réaction allergique observée aux substances utilisées dans cette procédure.

L’information obtenue après la prise du cliché est traitée par ordinateur afin de déterminer avec précision la topographie, la taille, la forme ainsi que le fonctionnement de l’organe ou de la partie du corps.

Scintigraphie dynamique

Durant un examen scintigraphique dynamique, le patient reste en position de supination (l’avant bras tourné de telle façon que la paume de la main soit dirigée vers le haut). L’examen commence immédiatement après l’injection du produit et toutes les informations sont enregistrées durant le mouvement et pendant l’accumulation de la préparation radioactive dans les différentes parties du corps.

Durée de l’examen :

  • Reins : 20 à 30 minutes
  • Cœur, foie et système biliaire : 90 à 120 minutes

 

 

 

Scintigraphie statique

La scintigraphie statique est effectuée en position assise ou couchée.

L’examen proprement dit, est effectué après que la préparation radioactive soit accumulée par l’organe cible.  A titre d’exemple, pour la glande thyroïde, 30 minutes après l’injection et pour le système osseux, après 3 heures. Toutes les informations recueillies sont stockées pour des analyses approfondies.

Durée de l’examen :

  • Glande thyroïde : 15 à 20 minutes
  • Système osseux : environ 50 minutes

Scintigraphie : Préparation du patient

La procédure de préparation pour une scintigraphie dépend du type d’examen.  Pour la scintigraphie du poumon, de la thyroïde et de l’os, aucune préparation spéciale n’est nécessaire.

    • Pour l’examen de la thyroïde, il est recommandé de consulter au préalable son médecin traitant car certains médicaments sont incompatibles avec la scintigraphie. Le traitement à base d’iode ou de préparations bromées doivent également arrêté 1 mois avant l’examen.
    • Pour les cardiaques, certains médicaments ne doivent pas être absorbés, car ceux-ci peuvent s’accumuler dans la glande thyroïde et compromettre l’examen. En règle générale, il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour passer l’examen.

 

  • Pour la scintigraphie dynamique des reins, il est préférable que le patient mange avant l’examen car l’estomac vide peut fournir des informations erronées. Cependant, pour l’examen des tubes digestifs, le patient doit jeûner au 6 à 12 heures avant l’examen. Dans certains, il se pourrait que le patient soit, durant l’examen, invité à prendre une petite quantité de nourriture.

Pour l’examen d’un patient cardiaque, il est conseillé de grignoter un morceau de chocolat dans le but de vider la vésicule biliaire, ceci pour éviter toutes fausses interprétations.

Au terme de l’examen, il est souhaitable de fournir toutes les clichés pris lors des précédents examens.

Scintigraphie : Contre-indication

Cet examen est contre-indiqué pour les femmes enceintes. Ce consigne ne reste cependant pas absolue, en effet, en cas de nécessité il possible de subir un examen même durant les derniers mois de grossesse. En cas d’allaitement, la patiente devra interrompre celui-ci pendant 24 heures après l’examen.

 


 

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la scintigraphie.

 

Forum et témoignages

Votre expérience sur la scintigraphie peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

Vous pouvez également voter pour cet article :

(13 votes, moyenne 4.46 sur 5)
SCINTIGRAPHIE - Définition, principe, description. Scintigraphie pulmonaire, Osseuse, Rénale, Injection au Thallium. Scintigraphie Cardiaque, Cérébrale, dynamique, statique. Cerveau, Myocarde, Estomac, Femme enceinte. Préparation, contre-indication. FORUM4.46 sur 51 basé sur 13 votants.

Commentaires   

 
0 #2 Mr EDDAFI 28-10-2013 19:59
MERCI POUR CE COUR
Citer
 
 
+3 #1 chastagnier 23-09-2013 09:27
je dois passer une scintigraphie osseuse combien de temps a t'on les resultats merci de me repondre
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir